Partagez
Voir le sujet précédentAller en basVoir le sujet suivant
Aqua51
Moderateurs
Moderateurs
Masculin Messages : 1038
Age : 57
Humeur : joviale

L'anatomie des poissons en aquariophilie ( chapitre 1 )

le Dim 10 Mar - 9:37
L'anatomie des poissons en aquariophilie
( chapitre 1 : l’anatomie externe )

Dans cette article , je vais essayé de vous détaillez au mieux l’anatomie de vos compagnons .
Connaitre l'anatomie des poissons permet de mieux comprendre leur mode de vie , comme le déplacement , la respiration , les sens etc.…
Plus vous en saurez sur les caractéristiques physique de vos poissons , plus vous aurez de chance de devenir un bon aquariophile .
La connaissance des attributs physiques des espèces vous permettra d’acheter des poissons en bonne santé , d’identifier plus facilement les problèmes et de détecter plus rapidement les maladies .

Commençons par l’anatomie externe :

La forme du poisson : La forme particulière d’un poisson peut vous en dire beaucoup sur son habitat naturel et ses qualités de nageur . Par exemple , avec son corps hydrodynamique , le danio est capable de produire sans effort des accélérations quant il évolue dans les eaux libre . Ainsi vous trouverez peu de danio dans les marais aux eaux stagnantes .
D’autres types de poissons ont des corps différents convenant à leur environnement naturel .
Par exemple , le profil fuselé du discus diminue le frottement dans l’eau et l’aide à filer rapidement entre les obstacles ( comme les enchevêtrements de branches ou de racines ) pour capturer ses proies sans bruler d’énergie . Ce poisson vit dans des zones ou vous trouverez des racines d’arbres englouties et d’autres types d’obstacles naturels .
Les espèces de forme arrondie telles que les poissons rouges nagent lentement et se fatigue très vite . Elles vivent dans des eaux très calmes .
Les poissons au ventre plat , tels que les corydoras , passent la majeur partie de leur temps à errer au niveau du substrat de votre aquarium .


L’emplacement de la bouche : La forme de la bouche d’un poisson et la direction vers laquelle elle pointe sont extrêmement liées à la façon dont il se nourrit et au niveau ( fond , milieu , surface ) auquel il passe la majorité de son temps dans votre aquarium .
-Un poisson ayant une bouche centrée ou dite "terminale". C'est un poisson qui se nourrit en pleine eau ( milieu ).

-Un poisson de fond aura une bouche avec une position basse ou dite "inférieure", qui lui permettra de prendre son alimentation sur le sol. Chez ces poissons on observeras des barbillons qui sont situés autour de la bouche. Ces parties jouent un rôle tactile et sensitif , complétant ou remplaçant les yeux .

-Un poisson de surface aura le plus souvent une bouche en position haute ou dite "supérieure", qui lui permettra de prendre ses aliments en surface .

Chez certains poissons la bouche est très particulière . Elle ressemble à un petit tube , ces poissons vont chercher leur alimentation dans des zones difficiles d'accès .

Les écailles : La plupart des poissons ont le corps recouvert d’écailles qui se chevauche . Elle sont formées de plaques transparente qui protègent le corps . Ces fines structures servent également à optimiser l’hydrodynamisme du poisson . Une couche de mucus visqueux , les recouvre , leur donnant un aspect lisse et les protégeant contre les parasites et les infections .
Chez certains poissons comme les discus ce mucus est nourricier , il sert à alimenté les jeunes alevins .
Les écailles poussent sur la peau et n’ont généralement pas de couleur . La couleur que vous pouvez voir provient des pigments ( ou chromatophores ) de la peau qui est dessous .

Les yeux : Ils sont sans paupière et très mobiles .
Le poisson a alors un grand champ de vision , il couvre environ 270°. Malgré cela , la qualité de vision est moyenne .
Au delà d'une certaine distance , les poissons ne distinguent que des formes et des masses .
Les poissons sont très sensibles aux variations de lumière .

Les narines : Elles sont au nombre de deux ou de quatre et sont situées au devant des yeux .
Les narines ne jouent aucun rôle dans la respiration , en revanche elles permettent au poisson de percevoir et d'analyser les odeurs , elles se prolongent à l'intérieur d'un sac olfactif .

Les opercules : De chaque côté de la tête sont situés les opercules , ils protègent les branchies et assurent la circulation de l'eau par des mouvements réguliers qui permettent aux branchies d'être toujours en contact avec l'eau pour en extraire l'oxygène .

La ligne latérale : Elle dessinée de façon symétrique des deux côtés du corps du poisson , elle est plus ou moins visible selon les espèces . Elle détecte les vibrations de l'eau , les analyses et les transmet au cerveau . Le cerveau est ainsi averti d'un danger ou de la présence d'une proie ou de celle de l'aquariophile . Cette ligne est très importante chez les poissons mal ou non-voyant tels le Tétra aveugle .

Les nageoires : Chaque nageoire a un rôle précis . Leur forme et leur nombre permettent dans certains cas à classer les poissons .
Toutes les nageoires sont composées de rayons reliés par une membrane , elles peuvent se replier sur le corps . Lorsque ces rayons dépassent de la nageoire , ils sont dits épineux et peuvent parfois représenter un danger pour les autres poissons .
-Les nageoires impaires , telles que la nageoire dorsale et la nageoire caudale , permettent au poisson de se stabiliser lorsqu'il est à l'arrêt ou à petite vitesse .
-La nageoire caudale joue aussi un rôle de propulsion .
Chez les poissons chats ou les Characidés comme les Tétras , il existe une petite nageoire située entre la dorsale et la caudale qui porte le nom de nageoire adipeuse , elle n'a pas de réelle utilité .
-Les nageoires paires situées de chaque côté du corps , telles que les nageoires pectorales et pelviennes , servent à la stabilisation , à l'arrêt , au freinage et aux changements de direction .
Chez certains poissons comme les Vivipares ou d'autres comme les Gouramis ou Tétra fantômes , les nageoires permettent de différencier le mâle de la femelle .
Pour les Vivipares , le mâle possède une nageoire anale développée qui lui sert d'organe reproducteur .
Pour les Gouramis et les Tétra fantômes , la nageoire dorsale du mâle est légèrement plus longue et plus pointue que celle de la femelle . Avec un peu d'observation , vous arriverez à les distinguer .

Voir aussi le chapitre 2 ( l'anatomie interne ) .

Bonne lecture

Mimi














Voir le sujet précédentRevenir en hautVoir le sujet suivant
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum