Partagez
Voir le sujet précédentAller en basVoir le sujet suivant
avatar
Philippe
Dauphin
Dauphin
Masculin Messages : 436
Age : 51
Humeur : tu sais ce qui dit l'cassis...
http://www.energie-planete.com

nourrir trop, c'est pas assez!!!

le Mer 6 Avr - 14:44
voici ce que vient d’écrire Sabine, et je suit a fond dans ces idées.

Nourrir ses poissons

Hello,



On voit souvent sur les forums des questions relatives au nourrissage de nos animaux d'aquarium. On nous a seriné pendant des décennies sur la nécessité de ne donner que très peu de nourriture, par peur de polluer l'aqaurium et de faire dériver les paramètres azotés et les phosphates.

Je crois pour ma part trois choses:

- il faut arrêter de colporter des "paroles d'évangile" vieilles de 20 ans alors que le matériel à notre disposition a largement évolué et notamment les écumeurs qui sont tellement performants!

- si on ne veux pas s'occuper d'un animal correctement, on ne le prend pas: cela vaut pour un chien, un chat, mais aussi des poissons: si vous n'êtes pas disposés à prendre en compte les besoins de l'animal et les satisfaire, alors mieux vaut ne pas l'acheter. Corollaire: si vous ne voulez pas nourrir le bac par peur de la pollution, mettez très très peu de poissons, mais nourrissez les correctement.

- il faut vraiment arrêter cette parano des NO3 et PO4, la recherche du 0, c'est fatigant d'entendre toujours la même chose! Oui, les SPS sont beaucoup plus pastels avec un bac très pauvre en nutriment, mais NON, un bac riche en nutriment n'est pas une mare infâme où tous les coraux sont subclaquants! Perso, j'ai toujours (depuis 5 ans maintenant) eu des taux plutôt hauts de PO4, et les animaux ne s'en porte pas mal! Les fois où j'ai eu de la casse et des nécroses c'etait quand j'ai essayé de revenir dans la norme en abaissant les phosphates avec de la zeolithe... une vraie cata!

Il est vrai qu'avec des taux très hauts (supérieurs à 1 voire 2) les SPS deviennent un peu marrons... mais ils ne meurent pas! Et les nouvelles boutures ne meurent pas non plus, ce qui signifie que l'animal est bien plus tolérant que l'on croit.



Bref, revenons à la nourriture. Il ne faut pas avoir peur de nourrir les animaux selon leur faim, et leurs besoins naturels. Cela semble la moindre des choses que l'on puisse faire pour ces animaux qui n'ont pas grand chose à faire dans nos bacs pour se divertir, et qu'on a soustrait de leur milieu! Évidemment, la dépense énergétique n'est pas la même chez un poisson d'aquarium que chez son alter ego qui parcours le récif à tire de nageoire toute na journée pour grappiller de la nourriture deci delà, et il ne faut pas tomber dans l'excès inverse et calquer les quantités sur les contenus stomacaux étudiés dans la nature. Mais un juste milieu semble approprié.

Quand on plonge sur le récif, on se rend compte à quel points les poissons y sont replets, bien dodus. Il est très frappant de comparer par exemple un chirurgien sauvage et ceux que l'on peut voir chez des aquariophiles: la plupart du temps, cela n'a rien à voir, les poissons en aquariums sont en majorité maigres, et petits, leur développement semble arrêté. Après, les gens me disent "mais non, il est bien nourri, mais il grandit pas, depuis deux ans que je l'ai il a pas grandit, c'est comme ça, il va très bien...". Je ne suis pas si sûre...

Je lisais il y a quelques temps des études comme celles ci:

http://www.seaaroundus.org/researcher/dpauly/pdf/1993/books&chapters/estimatesrelativefoodconsumptionfishinvertebratepopulation.pdf

http://nopr.niscair.res.in/bitstream/123456789/8559/1/IJMS%2039(1)%20114-119.pdf

http://www.idosi.org/wjfms/wjfms2(5)10/13.pdf



Avec ces lectures et en ajoutant divers éléments que j'avais grappillé lors d'interviews, j'en suis arrivée à ces calculs: les petits poissons de récif, adultes, mangent en moyenne de 5 à 8% de leur poids total. Les juvéniles, en moyenne plus de 15% de leur poids total.


par exemple:

Un Ctenochaetus strigosus ou un Zebrasoma scopas adulte fait en moyenne 168g.
5% de son poids représente donc 8,5g.

Un clown adulte, selon le sexe et l'espèce, entre 15 et 30g.
5% de son poids: 0,75 à 1,5g

Une plaquette de bouffe compte 30 cubes chez www.bestoffres-shop.com, pour 100g: ça fait 3.33g le cube, avec l'eau. Disons pour faire un compte rond 3g de vraie nourriture.

Donc, si on voulait copier la nature ou les structures d'élevage, on distribuerait, pour la dose quotidienne MINIMALE 1/2 cubes par poisson de petite taille type clown, et quasi 4 cubes par chirurgien de 12/15cm...

Ceci dit, ces résultats sont à moduler car la nourriture que l'on donne est souvent enrichie, et les poissons se dépensent nettement moins en aquarium (sauf pour les femelles gestantes)...

mais bon, ça donne une idée des ventre sur patte que nous abritons!

Perso, mes petits poissons (taille équivalent à un clown) doivent recevoir l'équivalent de 0,8 à 1g de nourriture chacun, et le chirurgien doit mangerl'équivalent de 4g (un cube de congelé et l'équivalent en algues sechées).

A côté de ça, c'est vrai que les dechets sont importants: le bol de mon écumeur (2 litres) est plein tous les deux jours. Mais bon, c'est pas bien grave.

Les poissons ont des petites phases de "régime" lorsque je pars en weekend où ils ne sont pas nourris, et lorsqu'on part en vacances, où ils ne sont nourris que tous les deux jours. Le plus bizarre, c'est qu'à mon retour je ne note quasi jamais d'amaigrissement flagrant.

Ils sont tous très dodus. Je me demande d'ailleurs si certains n'ont pas trop d'embonpoint, et les problèmes que cela pourrait entraîner, comme par exemple de l'excès de graisse sur les organes, et notamment le foie. J'aimerai beaucoup converser avec des spécialistes là dessus, si quelqu'un qui possède des infos me lit, c'est un sujet que j'aimerai beaucoup développer.

amicalement,
Sabine
@ Copyright et retrolien

_________________
Philippe

Sebduino sous Arduino, L'automate de gestion aquariophile pour Invité
Voir le sujet précédentRevenir en hautVoir le sujet suivant
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum