Partagez
Voir le sujet précédentAller en basVoir le sujet suivant
avatar
Admin
Admin
Admin
Messages : 188
http://www.aqua51.fr

Puits de lumière en aquariophilie

le Jeu 13 Mar - 7:46
cet article est affiché sur aqua51.fr car il a le mérite d’être une solution écologique a l’éclairage de nos aquariums, j'invite les aquariophile d'eau de mer et autres à suivre cet exemple 






L’éclairage par puit de lumière – Partie 1




Copié de l'excellent article de Mr R.Parellada, sur le non moins excellent site [Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]
Matériel – Les Puits de lumière part 1

Cet article sera réalisé en deux parties. Une première concernant l’installation des tube SolaTube (Marque commerciale du matériel utilisé) et une deuxième qui montera les mesures réalisées avant et après l’installation des puits de lumière.

Il y a déjà longtemps que je cherchais un moyen pour éclairer un aquarium récifal avec un éclairage naturel. J’avais lu sur quelques forum des informations concernant ce thème et c’est ainsi que j’ai forcé mes recherches sur les différentes méthodes utilisables. Après avoir vu de nombreuses photos et lu de nombreux articles sur les « puits de lumière » j’ai alors commencé à étudier le projet.

 Installation des SolaTubes

Une fois le contact établi avec les installateurs, nous avons pu définir le nombre de puits devant être installé mais aussi le modèle devant être mit en œuvre afin d’éclairer correctement le bac. Les dimensions de ce dernier étant de 320 x 80 x 80 nous avions dans un premier temps pensé à utiliser des puits de diamètre 35 (ils existent en 25, 35 et 53 cm) se qui s’emblait logique au vue de la surface à éclairer (80×80). Cependant deux raisons firent varier le projet. La première, 2 des tubes tombaient directement au dessus des renforts du bac. La seconde, venant de l’expérience de l’installateur qui lui recommandé plutôt ceux de diamètre 53. La raison se situant au niveau du flux lumineux. Force est de reconnaître que les expériences au niveau de ce type d’affectation étaient nulles en tout point de vue.

Afin de réduire autant que possibles les erreurs, nous avons donc pris la décision d’installer les modèles de 53 cm. Avec une longueur de tube de 4 mètres distance qui sépare la partie supérieure de l’aquarium de la toiture l’installation de tout autre modèle aurait avec le recul conduit sans aucun doute à un échec.

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]

 L’installation, bien que relativement facile doit quand même être traitée avec quelques précautions. Par commencer éviter de choisir un jour de pluie…Une fois réalisés les orifices dans la toiture, on procède à l’installation proprement dite. Il faut être attentif au moment de la commande afin de bien choisir le type de solin ce qui garantira une étanchéité parfaite.

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]

 On passe ensuite à l’installation des tube en partie intérieure. Il est à noter que les nouvelles générations de tube autorisent le positionnement horizontal ce qui permet de pouvoir sélectionner la meilleure exposition pour la partie se trouvant en toiture (idéalement sur la partie sud )

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]

 La partie inferieure se termine par les diffuseurs…point important lors des tests on peut poser les mains sur le diffuseur sans aucun problème. Sa température est celle de la pièce ce qui rapport à l’illumination est assez surprenant.

Autre point comme me la fait remarquer Fsenegas, il existe des systèmes à commande électriques qui permette, d’allumer ou d’éteindre le tube ais aussi d’avoir des réglages intermédiaires. N’ayant pas de tel systèmes sur mon installation ils seront installé d’ici peu.

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]

 A ce stade, nous savions que la venue des menuisiers était inevitable (il est en effet impossible de regarder les diffuseurs) et miracle, ces dernier sont apparus dés le lendemain de la venue des installateurs de SolaTube.

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]

 La suite sont quelques photos de l’évolution de l’installation

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]

Bac terminé avec installation de l’afficheur externe de l’IKS

 A ce stade vous avez un aperçu de la couleur naturelle de la lumière solaire dans un aquarium. La première impression est totalement positive et je pense que lors de l’installation d’un bac cette méthode d’éclairage devrait être étudiée. Pour l’aspect coût, il faut compter 1000€ par tube ce qui comparé à une rampe HQI de qualité, reste totalement dans la norme. Sola Tube n’ a besoins d’aucun entretient ni ne souffre d’aucune usure, le gain en consommation électrique est également un argument en sa faveur.

 
Texte et photos sont la propriété de Mr R.Parellada

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]



Matériel – Puits de lumière part 2…Mesure comparatives
 

Après avoir vue dans la première partie la mise en place des « Sola tubes » nous allons continuer par des mesure comparatives entre l’installation initiale et celle actuelle afin de tenter de répondre à la question : « un aquarium récifal est il viable via un éclairage sous Sola tubes »

Pour commencer nous allons voir l’installation antérieure. Le bac était alors équipé de 5 réflecteurs Lumenarc-3 de 35 x 35 cm équipés chacun d’ampoules HQI Aquaconnect de 250 watts, 14000° Kevin en E40. Les ballasts installés étaient des modèles électroniques de la marque IceCap de 250 watts. Les ballasts étaient âgés de 9 mois contre 2 pour les ampoules.

 [Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien] 

Avant d’établir les comparaisons, il faut prendre en compte que dans la configuration HQI la puissance consommée totale se situait entre 1650 watts et 1800. Il est opportun de signaler que ce type d’éclairage (environ 1200 watts de lumière emise ) restait insuffisant dans le cadre d’un bac récifal de 2000 litres. Cependant le projet initial portait sur un bac à vocation Fish Only (FO). Dans le l’optique d’une continuité sous ce type d’éclairage pour un bac récifal, il aurait été nécessaire d’ajouter un complément de 8 tube T5 de 80 watts (en différentes températures de couleurs) ce qui en tenant compte des pertes thermique dans les ballast aurait augmenté la puissance globale consommée de quelques 700 watts supplémentaires avec au final près de 2350 watts de consommation finale.

Sous HQI, l’aspect visuel restait correct. Le couple IceCap aquaconnect donnait une lumière blanche/bleuté très appréciée de la majorité des aquariophiles et bien que l’intensité soit insuffisante, les coraux installés paraissaient évoluer favorablement.

Les résultats obtenus par ce type d’installation furent les suivants :

 
LUX : 24.200
PAR (eelectrique) : 501
PAR (solaire) : 553
Distance entre la lampoule yet l’eau: 42 cm.
Distance entre l’ampoule et le point de mesure: 36 cm.
[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image][Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]
 

Ces mesures furent réalisées le 17 avril 2008. Les HQI allumés alors depuis 4 heure afin de leur donner le temps suffisant pour atteindre leur plein rendement en consommation et en illumination.

Après avoir récupéré ces mesures il me restait plus qu’a attendre que soient installés les SolaTubes ainsi qu’une journée « normale » bien ensoleillée afin de pouvoir prendre les mesures.

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien] 

L’essai fut effectué le 1 mai 2008, un jour férié en catalogne. La journée, bien qu’un peu nuageuse paraissait suffisamment ensoleillé pour effectuer les premières mesures comparatives. Ces dernières furent réalisé à 13h00 (soit 12h00 au soleil) dans l’optique de caller avec le moment ou le soleil se trouve au zénith

La premier point à signaler fut que les chiffre variaient constamment du au passage de nuages de ce fait j’ai relevé les mesure maxi et mini durant une période de 30 minutes puis réalisé une moyenne mini/maxi

Résultat obtenus avec les SolaTubes

LUX : 16.700/17.600
PAR (calibration solaire) : 251/263
PAR (calibration electrique) : 228/236
Distance entre le diffuseur et l’eau: 42 cm.
Distance entre le diffuseur et le point de mesure: 36 cm.
[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien][Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien][Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]

 Il était indéniable que quelque chose n’allait pas. Indépendamment de la couleur jaune que présentait l’aquarium (résultat d’une température proche des 6500° K donné par le soleil) l’aquarium ressortait bien éclairé, sans zone d’ombre. Mais les mesures étaient ce qu’elles étaient. L’aspect visuel lui pouvant résulter plus d’une auto motivation il fallut donc se résigner dans le fait qu’il y avait une différence importante entre les mesures prises sous les HQI et celles trouvé sous les SolaTube.

En retirant les appareils de mesures, j’ai accidentellement déplace une des tablettes qui supportait un des capteurs alors que l’appareil se trouvait toujours en position de mesure et du coin de l’œil je me suis rendu compte qu’il affichait alors plus de 22000 lux !!! que se passait-il ? je me suis donc alors empressé de déplacer le capteur dans tout le périmètre couvert par le SolaTube et j’ai rapidement put constater qu’a ma grande surprise, je m’étais un peu trompé et qu’au final, la zone centrale du SolaTube, est celle qui fournie le moins de puissance. Il fut alors évident qu’il fallait reprendre les mesures

Nouvelles mesure relevées capteur positionné à la verticale du bord du SolaTube

LUX : 22.000/23.200
PAR (solaraire) : 372/382
PAR (electrique) : 349/356
Distance entre le diffuseur et l’eau : 42 cm.
Distance entre le diffusuer et le point de mesure : 36 cm.
Décentrage par rapport au centre du diffuseur: 30 cm.
[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien][url=http://monboutderecif.free.fr/img/PuitlumiereII/par Sola2.jpg][Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image][/url][Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]

 Bien que ces mesures restent encore inferieures à celle données par les HQI, elles sont cependant relativement proche au niveaux des LUX. Seul le PAR affiche une différence plus significative.

 Suite à ces résultat, j’ai donc décidé de laisser les SolaTube en place et vous fait part ci-dessous de quelques observations noté durant les mois suivants.

Les coraux installés premièrement sous les HQI ont vus leur coloration passer au marron en quelques jours après changement de l’éclairage mais rapidement ils ont à nouveau repris leur couleur et certains même ont pris des couleurs plus « renforcées »

Les poissons ont un comportement plus calme avec des attitudes comportementales totalement différentes les mêmes que l’on peut voir sur les récifs. Les escargots sont actifs toute la journée. De même, les lysmatas ont ouvert un « salon de beauté » les poissons venant régulièrement se faire déparasiter en ce lieu. Les S.Splendidus réalisent des danses curieuses et ce tout au long de la journée. Il m’a été commenté que ces modification comportementales pouvaient résulter de l’absence d’émissions de fréquences qui sont normalement produite par les éclairages (ampoules et leurs alimentations). Les poissons étant en effet sensibles par leur ligne latérale.

Observer le bac les nuits de pleine lune est vraiment exceptionnel et permet de se rendre compte de l’effet de la lune sur un récif. Les poissons maintiennent une activité une grande partie de la nuit…Les larves des crevettes ne sont lâchées que les nuit de pleine lune ce qui pourrait faciliter leur collecte dans le but d’un élevage…

Les jours nuageux ou pluvieux, la luminosité entrante est relativement impressionnante. Quand il passe un nuage, les coraux se ferment pour se rouvrir quand le soleil apparait à nouveau… Au final cela donne un aspect bien plus naturel

Point important aucune chaleur…les SolaTube véhiculent la lumière mais restent totalement froid et de ce fait ne communiquent aucune chaleur au bac

 A ce stade, nous avons seulement vu les avantages il convient donc de parler aussi des inconvénients. Du moins de ceux que je peut trouver. Le premier la couleur jaune de l’ensemble mais aussi du fait qu’il manque un peu de lumière (du moins comparativement à ce qu’on a l’habitude de voir). Suite à ceci j’ai ajouté 6 rampe T5 de 4 x 24 watts équipées de 12 tubes ATI de 15000° et de 12 tubes ATI de 20000°

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien][Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]

 Au total ce sont 700 watts (tube + ballast) fonctionnant 6 h par jours. La grande différence est donc que sous l’ancienne installation nous aurions tourné à plus de 2000 watts durant une 10 ene d’heure contre 6 aujourd’hui. Faut également prendre en compte le besoins sous HQI de refroidir ce qui pour 2000 litre demande aussi un bon investissement matériel mais également au niveau de la consommation générale

Durée d’éclairage des tubes

 Tubes blancs 6 heures
Tubes bleus 6 heures

 Il est évident qu’avec cet apport la couleur du bac es plus dans ce qu’on a l’habitude de voir ( et beaucoup plus agréable)

Ci-dessous quelques photo pour vous montrer les différences et bien qu’en terme de photo il soit toujours difficile de faire ressortir l’aspect général, je crois que celles-ci sont assez parlantes

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image][Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]
[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image][Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]
[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image][Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]
Luwmetre  HT, modele HT307
Pour la mesure du PAR QUANTUM METER, modele  QMSW-SS
 
Texte et photos sont la propriété de Mr R.Parellada

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]
Voir le sujet précédentRevenir en hautVoir le sujet suivant
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum